Le phénomène « chérie »

Article : Le phénomène « chérie »
16 juillet 2020

Le phénomène « chérie »

Depuis une dizaine d’années maintenant, un mal mystérieux au goût de gangrène s’est emparé de ma ville. Je vous parle de ce que j’appelle in petto, le phénomène « chérie ». Il n’y a pas moyen de faire un pas sans entendre ce mot. Et j’ai l’impression qu’à chaque jour qui passe, le fameux phénomène prend de l’ampleur.


Mémorandum-usage-du-mot-"chérie"
Mémo – Photo d’illustration réalisée via Canva

J’ai la conviction qu’un petit esprit malin habillé d’un tutu vert citron, s’est emparé de mon Lomé natal. Il est habillé de manière festive parce qu’à première vue il est inoffensif. Cet esprit s’appelle « Chérie ».

Petit exercice pour vous. Livrez-vous à cet exercice même si vous pensez ne pas donner du « chérie » à tout-va.

Ouvrez votre répertoire. Vous y êtes ?  Essayez de compter le nombre de personnes que vous surnommez « chérie » dans la totalité dudit répertoire, si vous pouvez vous en souvenir bien sûr. Quels liens y a-t-il entre elles ? Sont-ce toutes des membres de votre famille ? Des gens avec qui vous avez des liens émotionnels forts ? Un attachement spécial ? Ou sont-ce juste des personnes interchangeables, aussi éphémères dans votre vie que les lueurs rougeoyantes de ce crépuscule que j’ai admiré il y a sept ans de cela ?  Vous voyez où je veux en venir ?

Je vous signale que vous n’êtes pas censé donner des noms affectueux à des personnes qui sont pour vous de vagues connaissances, ou pire encore, des inconnus. Vous ne devez même pas le faire pour des amis à qui vous ne confiez pas vos secrets. Juste au cas où vous ne le savez pas, prenez note.  Comme ça vous saurez pour l’avenir. Vous ne pourrez plus vous réfugier derrière le dos, pas-si-musclé, de « je ne savais pas ». Et pour votre gouverne le dos de « je ne pensais pas à mal » n’est pas plus musclé. Dois-je souligner l’ironie ou la percevez-vous ?

Quand le mot « chérie » n’a plus de valeur

 Vous ne devriez vraiment pas donner ce nom affectueux à des personnes aisément remplaçables dans votre vie. Combien de personnes avez-vous appelé « chérie » aujourd’hui sans même y penser ? Faisons le compte ensemble voulez-vous ? La serveuse du bar. Amie 1 du répertoire. Afi. Vertu. Félicité. Délivrance. Ariane. Hortense. Elisabeth. La tanti qui vend des oranges. La caissière de la supérette. La fille à qui vous contez fleurette. On s’arrête là histoire de ne pas trop vous foutre la honte, quoique…

honte à vous
Honte à vous – via giphy

 Et vous rentrez chez vous le soir et vous dites : « Chérie, je suis rentré ! » Ai-je besoin de souligner le non-sens ?

N’allez surtout pas croire que j’absous les femmes. Loin de là. Avez-vous été au grand marché de Lomé récemment ? Ou dans n’importe quel marché de Lomé d’ailleurs. Il n’y a pas moyen de faire un pas sans que quelqu’un te serve du « chérie ». J’ai vraiment le sentiment qu’on sert du « chérie » au mm² dans mon coin du monde. « Tata chérie », ces deux mots me crèvent les tympans, et me donnent envie de distribuer des baffes.

Quelle place occupe dans votre cœur les personnes de qui vous êtes le plus proches ? Suivant ma logique, si l’inconnue croisée au marché est votre chérie, votre fille ne peut pas aussi l’être à vos yeux. Elle doit être infiniment plus. Si le monsieur à qui vous essayez de refourguer des dattes a droit à du « chéri », votre conjoint a droit, au minimum, à un trillion de fois plus. 

C’en est à un point où ce joli mot supposé exprimer des sentiments forts, beaux et nobles, est rabaissé au rang de dernier de la classe. Il peut tout aussi bien être le nom de famille de la race humaine.

Parlons du vrai sens du mot chérie

Le dictionnaire Larousse défini le mot chérie comme une personne tendrement aimée. Ou encore une personne préférée aux autres. Dans l’Encyclopédie Atypique Incorrecte nous découvrons avec ravissement celle belle phrase : «  Au-delà d’une affection profonde, d’un sentiment protecteur, d’un lien très fort, il porte en lui de manière implicite et intrinsèque, un « mon amour »,  un « c’est toi, je le sais au plus profond de moi » ».

Je peux même être magnanime et vous donner des synonymes, tirés de ce cher dictionnaire Larousse . Chère : qui occupe une place privilégiée. Bien-aimée : qui est l’objet d’une tendre affection.

A ce stade, pouvez-vous me dire en votre âme et conscience que ce sobriquet affectueux s’applique à chacune des personnes à qui vous le donnez ? Non ? Tant mieux. Nous pouvons progresser alors.

Je ne suis pas ta chérie

Ce que je trouve désopilant c’est que certaines personnes se vexent quand on leur fait remarquer l’absurdité de la chose. Parfois je baisse les bras parce que je n’en peux plus de me répéter. Mais en vrai, je ne suis pas ta chérie à toi monsieur n’importe qui. Je ne suis pas ta chérie à toi madame tout le monde. Je ne suis pas ta chérie à toi mademoiselle dont je viens de faire la connaissance.

Et je ne suis pas ta chérie à toi mon ami (e) avec petit « a ». Si tu te vexes je n’y puis rien. Nos échanges sont certes plaisants, mais je ne te confie pas mes peines et tu verses tes larmes à l’abri de mes regards inquisiteurs. Pourquoi m’appelles-tu « chérie » ? Mes parents ne m’ont pas prénommée Chérie. Où, diantre ! est passé votre bon sens ?

je ne suis pas ta chérie
Je ne suis pas ta chérie – Photo d’illustration réalisée via Canva

Ne me donnez pas ce nom affectueux galvaudé entre tous, en vous attendant à ce que je vous souris avec reconnaissance. Gardez-le pour vos bien-aimés, pour ceux qui le méritent. Ne leur portez pas injure en me plaçant au même rang qu’eux. Ne me portez pas injure en me rabaissant au même rang que la voisine avec qui vous échangez deux mots par an.

Si vous êtes de ceux qui emploient ce surnom à la légère, prenez le temps de la réflexion avant de le faire la prochaine fois.

Chérie à sa juste place

Chérie, une douceur à utiliser avec parcimonie pour lui rendre toute sa valeur. Appelez votre compagne « chérie », et votre conjoint « chéri ». Appelez vos enfants « chéris ». Prononcez ce mot avec amour et affection. Trouvez la ou les personnes, qui en valent la peine et attribuez leur ce mot doux. Oubliez tous les autres. Rendez à « chéri (e) » ce qui lui revient de droit.

Ce mot est avant tout un mot de l’intimité. Redonnez-lui son sens premier. Sortez-le, lavez-le, astiquez-le, bichonnez-le. Faites-le briller de mille feux. Et aussi apprenez à vos enfants dès leur plus jeune âge à lui payer son dû.

rouge à lèvres dessin-avec amour
Avec amour – via Giphy.com

Et vous ? Avez-vous remarqué ce phénomène dans votre milieu ? Le phénomène « chérie » est-il partout, ou a-t-il pris en otage ma seule ville ?

Partagez

Commentaires

Æthelthryth
Répondre

😂😂😂
Quelle sagacité. Je suis totalement d'accord avec ton analyse !

Délivrance
Répondre

Hahaha.On est sur la même longueur d'onde😘

Mysterion
Répondre

Belle analyse exprimée avec éloquence.je te tire mon chapeau

Délivrance
Répondre

Merci Mysterion!

Piété
Répondre

Cette analyse est très pertinente. Tellement ce mot a été dénaturé et ne fais plus effet. Merci pour ta réflexion

Délivrance
Répondre

Avec plaisir Piété. Merci!

Dave
Répondre

Tu es ma chérie piammm. Viens me frapper!

Délivrance
Répondre

Xptdr. Ne t'inquiète pas, la raclée sera mémorable!

Ary
Répondre

Oorh!..Ceci est à saluer...vraiment avec la tournure qu'a prit l'emploi du mot ''Chérie'' de nos jours,je ne serai pas surpris un jour qu'on puisse l'attribuer à un ''psychopathe'' soi-disant qu'il nous a rendu un quelconque service😂😂😂.

Le Titre a tout dit.

Délivrance
Répondre

Ary, "psychopathe chéri" ça sonne bien non? MDR.

Fané Q.
Répondre

« Tata chérie », ces deux mots me crèvent les tympans, et me donnent envie de distribuer des baffes.

Hahahahah !!!
J'imagine ...
Courage ! Si tout le monde arrive à te lire, ce mot "chéri(e)" se porterait mieux car on évitera d'en abuser ou de l'utiliser à tout va.

Délivrance
Répondre

Fané, je serais bien contente si ça peut aider à changer les mentalités! :) merci

Dr K.
Répondre

ma Chérie, qui t'a énervé ?🤣🤣🤣 Ok promis ! c'est la dernière fois que je galvaude ce mot😉.

Délivrance
Répondre

Xptdr. J'espère bien que tu ne vas pas en abuser. J'ai enfilé mes gants de boxe exprès. Hahaha
Merci Dr K.